Trésors de la Patagonie sauvage

Buenos Aires
L’art de vivre à Buenos Aires
février 24, 2015
la culture argentine
Les origines de la culture argentine
février 26, 2015
la Patagonie sauvage

La Patagonie est la zone du sud de l’Argentine. Cette terre est dotée d’une diversité naturelle extrêmement riche depuis la nuit des temps. D’ailleurs, avant des millions d’années, toute la région était entièrement recouverte de l’océan. Par la suite, la subduction de la plaque océanique sous la plaque continentale a donné naissance à la cordillère des Andes ou vivaient les plus grands dinosaures du monde dont les fossiles sont témoins.

Les parcs de la Patagonie

Un voyage en Patagonie est une véritable échappatoire propice à l’évasion de l’esprit. Le fait d’aller au bout du monde vous offre la tranquillité d’esprit grâce aux multiples propositions naturelles que possède cette région. Si vous parcourez la carte de Patagonie, vous allez découvrir qu’elle est riche en parcs naturels : Vous pouvez vous offrir une promenade en bateau sur la Lago Argentino pour approcher les icebergs du parc des Glaciers. Vous avez le parc national de la terre de feu argentine où le paysage montagneux est composé de forêt et de tourbière. Vous trouvez également le parc national Monte León qui protège le paysage de la côte sculptée par l’érosion et la flore et la faune qui y existent comme les manchots et les lions de mer. Ces trois parcs ne sont que des exemples, il existe encore beaucoup d’autres réserves naturelles et parc comme le parc national Perito Moreno et le parc maritime côtier de la Patagonie australe.

La faune et la flore de la Patagonie

Un trek en Patagonie peut être une occasion pour étudier la biodiversité de ce pays surtout lorsqu’il s’agit de Patagonie. En effet, ses forêts millénaires sont peuplées d’espèces végétales autochtones qui s’étendent sur les rives des lacs. Dans ses steppes, vivent et se reproduisent une variété d’espèces comme les nandous et les guanacos. L’ouest de la Patagonie est dominé par les cordillères des Andes où habite l’oiseau qui possède la plus grande envergure : Le Condor des Andes. La distance entre ses ailes peut aller de 105 cm à 350 cm ! Autour de cet oiseau charognard se tissent de nombreuses légendes ! Le climat de Patagonie aride et le sol pauvre en matière organique ne favorise pas la prolifération d’une grande biomasse. Il y a les steppes à l’ouest de la cordillère. Mais en s’approchant de la cordillère, la végétation passe de la steppe aux forêts. Là où on trouve des arbres géants et plusieurs types d’arbustes comme le notro, le calafate et le colihue.

La Patagonie marine

Un voyage en Argentine, exactement sur les côtes de la Patagonie, vous permet de découvrir la variété et l’abondance de la faune marine. Sur la Péninsule de Valdès, inscrite par l’UNESCO dans la liste du Patrimoine Naturel de l’Humanité, les mammifères marins se rencontrent d’octobre à février pour se reproduire. Très proche des plages du Golfo Nuevo et de San José on peut admirer les baleines franches australes, les orques et les dauphins au ventre blanc. Sur les côtes de la Patagonie on trouve aussi la colonie la plus nombreuse au monde d’éléphants de mer. Sans oublier l’aire naturelle protégée à Pointe Tombo placée sur les côtes de l’océan atlantique qui abrite chaque an, entre les mois de septembre et avril, la majeure colonie de pingouins de Magallanes du monde.