La Córdoba argentine

cuisine argentine
La cuisine argentine
janvier 19, 2015
Buenos Aires
L’art de vivre à Buenos Aires
février 24, 2015
La Córdoba argentine

Vers la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle, de nombreuses familles riches de l’argentine commencent à fuir la tuberculose et à s’installer dans les établissements sanitaires et les hôtels d’une région connue pour sa clémence. Et depuis, le réseau du chemin de fer s’est développé et la zone sereine devient une attraction touristique et culturelle. On parle bien de la ville de Córdoba ; La deuxième ville en Argentine et le centre touristique, historique, économique et culturel au pays…

Province de Cordoba

La ville de Córdoba est située au centre-nord de l’Argentine. Elle est dotée d’un climat subtropical humide. Au centre nord de la province de Córdoba on trouve les sierras de Córdoba : une chaine de montagne de taille moyenne dont le plus haut sommet est le Champaquí qui touche à peu près les 2 884 m. Il y a d’autres éléments d’attrait de cette région qui sont ses vallées fertiles, ses déserts et ses salins, ses forêts de sapins, ses rivières et ses lacs clairs : Les eaux de ruissèlement issues des montagnes, se versent dans les rivières notamment Cruz del Eje et Pichanas.

Aspect culturel de la ville de Cordoba

Cette belle ville est ouverte au tourisme non seulement à travers son paysage naturel, mais aussi par le biais de son paysage culturel impressionnant. Le Cuarteto est un genre de musique qui reflète une marque locale de la culture populaire de Córdoba. Parmi les icones de cet art : Cuarteto Leo, Carlos Mona Giménez et Rodrigo. Lorsqu’on parle de la musique, on parle des festivals ; En effet le premier festival de la ville est en mois de février : c’est le Carnival où les enfants s’amusent avec les masques, les cirques et le jeu avec les ballons d’eau. Sans oublier de passer voir le « Teatro del Libertador » qui est le plus grand théâtre de Cordoba et L’ensemble jésuite de Córdoba les éléments principaux du système jésuite : l’université, l’église, la résidence de la Société de Jésus et le collège.

Urbanisme et architecture à Cordoba

Par rapport à l’accès de la ville, il est possible à travers l’avion à l’aéroport international Pajas Blancas ou le bus à la station locale qui accueille les voyageurs venant de partout dans le pays pour se promener dans les rues de la ville et bénéficier de ses parcs comme le Sarmiento qui était conçus à la fin du XIX siècle. Les espaces verts ne sont pas le seul élément à contempler dans la deuxième ville du pays car l’architecture est aussi à admirer ! Les trajectoires de la ville sont ponctuées de bâtiments contemporains comme le « Bicentennial Civic Center » et de bâtiments coloniaux avec une influence espagnole et italienne comme le théâtre de Cordoba. En cette ville aussi on trouve un centre historique intéressant contenant le vieux marché et les églises qui datent du seizième siècle. La Place San Martín , la cathédrale antique, le Cabildo… ce sont des objectifs à ne pas rater quand vous visitez la Cordoba argentine.