Dans les rues d’une ville argentine

Quebrada de Humahuaca
Quebrada de Humahuaca : L’authentique ville argentine
mars 2, 2015
Où partir en voyage
Où partir en voyage ?
février 25, 2016
d’une ville argentine

L’Argentine est un grand pays célèbre pour ses paysages naturels contrastés et variés. Des montagnes aux steppes, des lacs et rivières à l’océan, de la pauvre végétation aux forêts touffues, sans doute c’est une mosaïque de merveilles naturelles. Mais la nature n’est pas la seule star en Argentine, le paysage urbain bâti est aussi très agréable à voir. Dans les rues de la Boca, la Salta ou Rosario, vous pouvez toujours vous laisser épanouir.

La Boca de Buenos Aires

Si vous arrivez devant un panneau « Bienvenidos a la Republica de la Boca » qui veut dire : Bienvenus à la République de la Boca, sachiez que vous êtes arrivé la première ville de Buenos Aires et l’un des quartiers les plus pauvres. Ce n’est pas un endroit salubre ou sûr mais il reste le quartier artistique qui était témoin de la naissance du tango argentin. Son atmosphère authentique est une attraction pour les touristes. Ses rues ne sont pas toutes pavées et la plupart de ses maisons sont en tôle et construites sur pilotis. La véritable exception de ses maisons c’est qu’elles sont très colorées. En fait, nombreux peintres de rue proposent leurs œuvres et installent leurs ateliers autour des petites cours intérieures de La Boca. Dans les années 20, le peintre Quinquela Martin achète une maison et invite les habitants du quartier à venir la peindre. Aujourd’hui ses œuvres sont exposées au musée Benito Quinquela Martin. La Boca n’est pas uniquement un quartier d’expositions des tableaux de peinture mais aussi c’est une piste de danse ouverte aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels pour danser le Tango. Le site argentine-tango.net/ vous permet de trouver les informations sur cette danse latine.

Salta, Argentine

L’origine de son nom est : « Sagta » qui signifie « la belle ». Aujourd’hui elle est appelée la Salta argentine est connue comme la capitale du nord. Elle offre de fabuleuses vue sur les montagnes de San Bernardo. Parmi les spécificités de cette ville c’est l’architecture coloniale ; Meilleurs exemple : La place 9 de julio bordée de beaux bâtiments comme le Cabildo construit en 1783 qui abrite le « Museo Histórico del Norte ». Il y a aussi la cathédrale peinte en rose et jaune qui abrite les cendres du General Martín Miguel de Guemes, figure importante de l’Indépendance argentine. Un autre monument gai à découvrir : la grande église San Francisco, pente en rouge et en or. Avant de quitter cette ville il faut voir L’ancienne demeure Arias Rengal abrite le Museo de Bellas Artes, le musée d’art contemporain vous permettra de découvrir l’art et la culture propres de la région et le Museo Uriburi qui expose les œuvres de l’artiste Argentin Nicolas Garcia Uriburu. Quant à la nature et aux vues panoramiques, il est vivement recommandé de prendre le téléphérique au départ du Parque San Martín à destination du Cerro San Bernardo pour respirer de l’air pur dans ces montagnes tout en admirant la ville.

Rosario, Argentine

Rosario en Argentine est considérée comme la troisième plus grande ville d’Argentine et la plus grande ville de la province de Santa Fe. Mais elle est surtout connue comme l’endroit de naissance de Che Guevara. Cette ville mérite une balade tranquille qui vous fait découvrir son architecture moderne du début du vingtième siècle. Rosario est une capitale culturelle dotée de nombreux musées comme : le Museo Municipal de Bellas Artes Juan B. Castagnino où vous découvrirez une superbe collection d’art européen et argentin, le Museo Histórico Provincial Dr. Julio Marc vous permettra lui de découvrir les diverses culture d’Amérique latine et le musée municipal des arts décoratifs : Firma y Odilio Estévez où vous trouvez les richesses détenues par la famille Estévez.